AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Halloween /!\14 ans/!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Halloween /!14 ans/! Mer 10 Nov 2010 - 23:41

Une très courte nouvelle écrite pour un concours sur un forum. Thème : Halloween. Bon, je crois que j'ai l'esprit mal tourné pour aller aussi loin avec un thème qui se promettait d'être tout con et tout niais, mais bon^^





Elle s’était déguisée en fée rouge.

Capuche rouge, cape rouge. Ses boucles blondes tombaient avec grâce sur ses épaules, elle les avait frisées spécialement pour ce moment. Halloween. Cela faisait si longtemps qu’elle l’attendait, ce jour ! Elle l’avait rencontré à peine une semaine auparavant, mais ça avait tout de suite été le coup de foudre. Il s’appelait Jason, il était grand, beau, fort et protecteur. Ils s’étaient revus. Elle avait tant envie de le connaitre plus, de pouvoir le serrer dans ses bras, pourquoi pas d’échanger son premier baiser… Elle sourit à cette idée. Cette fois, elle était sure d’avoir trouvé quelqu’un qui serait là pour elle, quelqu’un pour la protéger. Elle l’aimait.

Son portable vibra : « Rendez-vous dans 15 minutes » Il était presque 20 heures, elle devait y aller. Elle jeta un bref « au revoir » à ses parents avant de sortir. Ils pensaient qu’elle allait chez une amie, pour fêter Halloween. Elle savait que si elle leur parlait de Jason, ils feraient tout pour l’empêcher de le voir, donc elle prenait les devants en ne disant rien. Le bus était pile à l’heure, et il la déposa à l’adresse indiquée… Un manoir. Jason lui avait dit qu’un de ses amis possédaient un manoir, et ils pourraient tous passer Halloween là-bas. Elle observa le ciel, couvert de nuages, et frissonna. La lune n’était pas visible.

« Ding, Dong »

La sonnette avait un son grave assez effrayant, et elle sourit de sa propre naïveté. N’était-ce pas parfait pour une soirée d’Halloween ? La porte en bois massif grinça, et un vampire ouvrit. Elle le regarda, et commença à lancer un salut timide, mais il la coupa en criant vers le hall : « Jason, c’est pour toi ! » Elle leva un regard timide vers la silhouette qui approchait. Qu’il était beau… Il s’était déguisé en loup-garou, et cela lui allait parfaitement. Elle croisa son regard : il portait des lentilles de contact qui lui donnaient des yeux jaunes, à la pupille fendue. Elle détourna les yeux, gênée. « Ah, te voilà, ma jolie fée rouge ! Entre, viens ! » Il souriait, et elle franchit le seuil, heureuse d’être venue. Le vampire et le loup-garou échangèrent un regard, souriants.




A l’intérieur, la fête battait son plein. Il y avait un certain nombre de filles, aux décolletés plongeants, des garçons avachis sur les canapés, des verres sur les meubles, et une fumée âcre envahissait tout. La musique était excessivement forte, et elle grimaça, cherchant un peu de réconfort dans les yeux de Jason. Il lui sourit en voyant sa mine effrayée, et lui tendit un verre. Elle le prit et en bu une gorgée, en le remerciant. C’était… de l’alcool ? Mais ils étaient mineurs ! Jason vit son expression et mit son bras sur son épaule. Elle tressaillit à se contact, tout en le savourant. Il était si chaud…

Il plongea ses yeux dans les siens. « Ne t’inquiète pas, ma petite fée, on va bien s’amuser… » Elle ne su que répondre et reprit une gorgée de la boisson pour se donner une contenance. Après tout, c’était bon, et une douce chaleur commençait à se distiller dans son ventre. Elle se rassura, et sourit. « Jason, il faut que je te dise… Depuis que je t’ai vu, la semaine dernière… » Elle s’arrêta, regardant autour d’elle. Que cette fumée lui donnait mal à la tête ! « S’il te plait, sortons, je… je me sens mal. »

Il acquiesça, et prit son bras, l’accompagnant sur un balcon. Non loin, on entendait le rire d’une fille, provenant des buissons. La voix d’un garçon l’accompagnait, et ils entendirent le craquement de branches, comme si les deux se roulaient au sol. Elle s’effraya un peu en voyant la robe blanche de la fille trainer sur le sol, seule, abandonnée. Avait-elle bien fait de venir ? « N’y fait pas attention, ma jolie fée » Il lui fit boire une autre gorgée dans le verre. Elle se sentait bizarre, elle avait un peu la tête qui tournait…

Jason riva son étrange regard dans celui le sien. Elle si rattacha, y puisant l’énergie nécessaire à sa déclaration. Et ce mal de tête qui n’arrêtait pas… Elle se lança enfin : « Ce que je voulais te dire… Je t’aime, Jason. » Il se répondit pas, rapprochant sa bouche de la sienne. Un instant, elle eu peur. Déjà ? Si vite ? Mais elle se perdit dans ses bras, répondit à son baiser, blottie contre son torse, le capuchon rouge contre les poils du loup. Quand ils se séparèrent enfin, elle leva les yeux vers son visage. Sa vision se brouillait, mais elle pu voir le sourire triomphant sur ses lèvres.

Noir.


Elle ne pouvait plus bouger.

Sur elle, quelque chose de lourd. Elle ouvrit les yeux, terrifiée. Jason était allongé sur elle, et lui embrassait le cou. Elle essaya de le pousser, mais des liens entravaient ses bas, accrochés aux montants du lit. Non ! Ce n’était pas possible ! Il vit qu’elle était réveillée et entreprit de remonter lentement son débardeur rouge, dévoilant son soutien-gorge. « Non ! Jason ! Arrête, qu’est-ce que tu fais ?! » Il ne répondit pas et passa ses mains sous le corps de la jeune fille, dégrafant ses vêtements. « Non ! Stop ! » Elle pleurait, incapable de se défendre, voyant pour la première fois le vrai visage de son prince charmant. Il se saisit alors d’une lanière de cuir noir qui se trouvait sur la table de nuit. « Arrête, ma petite fée, tu fais trop de bruit… » Il l’embrassa de force, envahissant sa bouche toute entière, ses dents contre les sienne, sa langue contre son palais. Elle détourna la tête, écœurée, tenta de le repousser, de cabrer son corps… Des larmes coulaient sans cesse sur son visage torturé, mais il la maintint d’une geste brutal, et mit la lanière dans sa bouche, l’attachant ensuite derrière la tête. Elle essaya de crier, mais seul un son rauque sortit, elle s’étouffait, le goût du cuir envahissait toute sa tête, la lanière imprimait une impression insoutenable à son visage, mais tout cela n’était rien, rien à côté de sa sensation des mains sur son corps, le poids de l’autre sur elle, sa chaleur qu’elle abhorrait tant, soudain…

La porte s’ouvrit, et elle leva un regard terrifié et soulagé vers son sauveur. On allait la libérer, la sortir de là avant que… C’était le vampire. Il s’approcha avec un sourire du lit où elle était attachée, et caressa l’arrête de la son visage de sa main. Il se pencha au-dessus d’elle, ses lèvres rouges lui mordillèrent la peau. Elle ne pouvait rien faire. Le loup retira son pantalon, le vampire dévoila son torse.

« Ne savais-tu pas, ma petite fée, que si le loup se déguise en grand-mère, c’est seulement pour manger la petite fille ? »




Ils l’avaient laissée partir. Dans la lueur morne du petit matin, la ville était grise. Son capuchon était déchiré, ses cheveux emmêlés. Les trottoirs étaient tous semblables les uns aux autres et ses pas résonnaient étrangement dans le silence. Les larmes creusaient des sillons sur son jeune visage, ses mains tremblaient convulsivement, ses yeux se perdaient dans le vague.

La ville était grise comme les eaux du fleuve, et le capuchon flottait solitaire, dans la froide ondée.

La ville était grise, et froide.

Il bruinait sur la ville, le capuchon sur le fleuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Halloween /!\14 ans/!\ Dim 14 Nov 2010 - 12:42

Comme d'habitude tes textes sont excellents Lyw ! Tu m'épates, chapeau l'artiste :D J'aime beaucoup ton style d'écriture (raa là là je me rappelle comme si c'était hier de Azuria XD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Halloween /!\14 ans/!\ Mar 16 Nov 2010 - 17:18

Oh, Azuria ! J'avais complètement oublié ce rp ! C'est bête, je l'aimais bien le petit Nendel ! Oh là là ! Mais comment ais-je pu l'oublier ? *se tape la tête contre le mur* Ce forum est encore actif ? (ou plutôt, est redevenu actif ?) tu pourrais me redonner le lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Halloween /!\14 ans/!\

Revenir en haut Aller en bas

Halloween /!\14 ans/!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Others :. :: Créations :: Ecrit-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.