AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Histoire de Sekuen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alan Romano
L'ad' Italien
L'ad' Italien
avatar
Messages : 357
Age : 21
Localisation : Dans ton pantalon (si tu le porte encore <3)
Date de naissance : 22/06/1996
Date d'inscription : 18/11/2013

Feuille de personnage
Âge réel du personnage: 20 ans
Armes :
Surnom: Lala, Al, Anal… C'est comme vous voulez
MessageSujet: Histoire de Sekuen Ven 22 Avr 2016 - 19:12





"Yahh ! L'écrivaine géniale que je suis a obtenue une interview du Suprême ! Personne jusqu'à aujourd'hui n'a jamais su faire ça. Remercier moi à genoux, créature rampantes, car Finn est dans la place !"
La jeune fille sautillait dans le couloir en criant joyeusement, ne sentant pas ses cheville enfler lentement à chaque mot qu'elle prononçait. d'un geste élégant, elle se recoiffa en regardant avec insistance les élèves présents, jusqu'à ce qu'ils se sentent tous concernés.
"C'est ici, sur ce panneau, que moi, votre dévouée -et géniallissime- Finn, jeune fille avec un petit talent -intersidéral !- dans la rédaction d'articles de journaux -dignes des meilleurs !- et d'interviews -toujours très demandées !- décide de vous afficher son dernier -et fantastique !- travail : L'histoire de Sekuen Seruki. Approchez approchez, jeune gens, et venez voir !"
Tout en babillant tel un moulin à parole, Finn accrochait au mur une longue affiche, écrite élégamment, avec pour titre :


L'histoire de Sekuen Seruki.


Notre Terre a toujours été déchirée par les guerres inter-espèces. Nul ne sait quand les humains, cette race pourtant d'allure si faible, a commencé à vaincre. Ils n'avaient pourtant rien pour eux, ni magie, ni force, et puis, leur vie était si courte, une étincelle qui brillait quelques secondes avant de s'éteindre. Nul ne s'attendait à ce qui allait arriver. Toujours, nous les avions brimés, réduis en esclavage, torturés, massacrés. Oh, si nous avions su, si nous avions pu imaginer l'empire qu'ils créeraient, si seulement nous avions détourné un peu le regard de nous même pour prévoir ce qu'il se passerait ! Oui, si seulement nous avions pu prévoir, jamais ils ne nous auraient hais ainsi… En quelques centaines d'années, à une vitesse humaine, bien trop rapidement pour que nous ayons le temps de nous y préparer, en à peine une vie d'elfe, ils ont réussit à changer la face du monde. Comme des rats sur un navire, ils se sont reproduis entre eux, jusqu'à déborder des cales et envahir le pont. Quand nous avons réagit, il était trop tard. La civilisation des hommes était bien au dessus de nous, et le fait qu'ils n'aient pas de magie ne les pénalisait pas : ils avaient créé de nouvelles armes, aidés par la science et la technologie. Ils avaient développé leur puissance avec leur intelligence, réfléchissant aux meilleurs moyens de se défendre, de vaincre de leurs éternels oppresseurs. Et ils avaient réussit.

En un quart de siècle, tandis que les immeubles s'élançaient toujours plus haut vers le ciel, que les ports mangeaient peu à peu la mer et que les arbres des forêts millénaires s'abattaient les uns après les autres, en un quart de siècle les hommes entreprirent de détruire toute trace de leurs anciens bourreaux. Ils n'hésitaient pas à se modifier eux-même, à créer des êtres hybrides, entre animaux et hommes, de nouvelles armes vivantes qui leur serviraient pour se battre contre les fils de la Magie. Nekos ou Diclonius, ces nouvelles armes firent des ravages dans les rangs des ennemis de l'humanité. Les premiers à disparaitre furent les créatures majestueuses des temps anciens, les grands dragons cracheurs de feu, et les blanches licornes aux pouvoirs merveilleux. Les humains massacrèrent impitoyablement les hauts Seigneurs Elfes, symboles de tout un monde basé sur le règne de la Magie, ne leur offrirent aucune chance de repentir. Les uns après les autres, les Vampires disparaissaient, traqués par des êtres armés d'argent, et les loups-garous comme les polymorphes étaient démasqués les uns après les autres par les nuits de pleine lune. Les démons qui jadis dominaient une partie du monde s'éteignirent, comme leurs acolytes, piégés de multiples façons et torturés à mort. On pendit même des humains, de ces êtres bénis par les Cieux qui avaient hérité de Pouvoirs, sorciers, médiums et télépathes. Ce n'était plus le génocide d'un peuple, mais le génocide d'un monde. Tous les enfants de la Magie, les uns après les autres, disparaissaient. Chacun pleurait des larmes de sang, tous devaient rester cachés, ne jamais montrer leur véritable nature. Oh, il y eu bien des révoltes ! Mais elles furent toutes plus meurtrière les une que les autres, et les humains en sortirent toujours triomphant. Ils finirent même par rejeter et haïr leurs propres créations, et cherchèrent aussi à massacrer ou à réduire en esclavage les Diclonius et Hybrides contre-natures qu'ils avaient créé.

Le monde était soumit. La Magie, entravée. Les rares êtres non-humains vivaient cachés, n'osaient même plus se voir entre eux, de peur d'être dénoncés par leurs semblables pour un peu d'argent ou d'alcool, quelques armes ou un abri temporaire. Les rares réseaux de résistance avaient disparu les uns après les autres. Plus aucun espoir n'était possible, et pourtant… Il est apparu un jour, nul ne sachant qui il était. Se faisant appeler Le Suprême par les créatures de l'Ancien Monde, il réussit à modifier peu à peu l'opinion des humains, gagnant des droits pour les rares êtres magiques. Bien, sur, ils étaient toujours détestés par l'opinion publique, et nombreux étaient les gens qui, encore, cherchaient à les éradiquer, mais l'élimination était moins systématique, et il fut finalement décidé qu'ils devraient se regrouper quelque part. En Irlande, la contrée originelle de la Magie, non loin du cercle de Stonehenge (le réel cercle, pas sa copie touristique située en Angleterre), fut bâtie une école. Sekuen Seruki se voulait le centre de la nouvelle Magie, le refuge de tous les êtres, un endroit protecteur où les jeunes pourraient grandir en sécurité, avant d'être lancés dans le monde, si dangereux pour ceux de leur race. Le Suprême devient le Directeur de cet école, surveillant ses élèves d'un œil protecteur et bienveillant.

Aujourd'hui c'est à Sekuen Seruki que se retrouvent tous ces "monstres" que l'humanité déteste tant, qui tachent de se refaire une vie normale, loin des dangers du monde réel.


Assurée que tout le monde l'avait bien vue (elle, et pas l'affiche !), Finn finit par s'en aller, contente d'elle.


Rp écrit avec l'autorisation du Suprême.
Histoire de Sekuen Seruki, ne pas copier.

________________________



Ma fiche ~ Mes liens



Mes miens:
 


J'écris en : #CC3366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekuen-seruki.forumotion.net/t899-alan-romano

Histoire de Sekuen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Introduction :. :: Règles et Contexte :: Contexte et aide à l'histoire-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.