AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Seul, ou presque... (Eléa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Seul, ou presque... (Eléa) Mar 19 Nov 2013 - 3:20

J'avais bien fait le tour de chaque couloirs au moins quatre fois avant de tomber sur la salle de repos, et ce n'était même pas ce que je recherchais au départ. D'ailleurs, qu'est-ce que je cherchais? Me voila bien avancé... J'ai décidé d'entrer et de me détendre un peu, au cas ou ma mémoire me reviendrais après un petit moment.
En allant m'étendre sur un coussin, j'ai regardé autour. Joli... Et paisible surtout... ah, normal, je suis dans la salle de repos après tout... D'ailleurs ce silence était encore plus relaxant que l'endroit lui même. Je ne suis pas habituellement un adorateur de la solitude, mais pour l'instant, je me sentait plutôt bien. Seulement, on s'en lasse vite et le temps passe beaucoup plus lentement... Fixant la porte, j'ai fini par me lasser et par démarrer un petit jeu aussi ridicule que marrant.
-Il n'y as personne, Sonne la cloche, cloche a gâteau, gâteau de fête, fête des mères, mère nature, naturellement, mentionné, née de jour, jour des morts, mort de faim, fin.
Je me suis mis a rire, seul dans mon coin. Stupide. Tout simplement. Le but du "jeu étant évidemment de continuer de dérouler des idées en réutilisant la fin de la dernière idée. Normalement a jouer à plusieurs, mais on peut aussi y jouer seul, puisque je viens de le faire. Reprenant plus ou moins mon calme mais restant d'une humeur plus que radieuse, je continua mon petit manège, presque en chantant.
-Fin de semaine, Semaine des quatre jeudis, Jeudi noir, noir d'humeur, humeur joyeuse, joyeuse... heu....
Bon... il faut croire que mon imagination as une limite... J'aurais bien aimé avoir un camarade pour m'aider a trouver la suite, mais malheureusement je n'avais personne sous la main... Et je me voyais mal aller retrouver mon père en lui demandant de jouer avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mar 19 Nov 2013 - 20:14

On joue à un jeu.
« Feat Amai »

J'étais complètement épuisée. Qui aurait dit que j'allais m'entrainer d'arrache-pied avec un bourrin complètement taré ? J'ai pas vraiment la tête à être dangereuse. Mais bon, c'est un avantage dans ce cas là. Dommage que ça ne marche pas avec un mec sans coeur comme lui… Je pouvais lui faire tous les yeux doux du monde, je pouvais être sûre que ça n'avait aucun effet sur lui. J'attends de le tester sur mes futures proies. Attendez ! Stop ! Je deviens horrible ! Nan ! Je n'aurais pas de futures proies ! Seulement en cas d'urgence !! Comme d'habitude !
Où est la salle de repos ? Elle devrait être par là. Je regarde à chaque porte ouverte. Non. Non. Non. Ah. Y'a un garçon tout seul dans cette salle. Pourtant il parle. Je me concentre sur ce qu'il dit.

- ...gâteau de fête, fête des mères, mère nature, naturellement, mentionné, née de jour, jour des morts, mort de faim, fin.

Oh ! Je connais ce jeu ! J'y jouais souvent avec mes parents avant…qu'ils meurent violemment à cause du même vampire qui m'a transformé… Bref ! Je souris et l'entend rire. Je l'observe. Il a l'air heureux. Complètement différent que ce taré de Roku. Je ne lui ai toujours pas pardonné ce qu'il m'a dit !

- Fin de semaine, Semaine des quatre jeudis, Jeudi noir, noir d'humeur, humeur joyeuse, joyeuse... heu….

Ah ! Il bloque. Je me mets à réfléchir aussi. Et entre dans la salle.

- Joyeuse Pâques, Pac à linge, linge sale, saleté, thématique, tique des chats, chatouilles…euh… Je bloque.

Je rigole et m'assoit à côté de lui, regardant le plafond pour réfléchir.

- Ouille…ouille… Houille blanche ! A toi !

Je lui fait un grand sourire.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 20 Nov 2013 - 1:37

Une jeune femme m'a rejoint et a trouvée la suite de mon petit jeu alors que j'avais été incapable de le faire. J'ai rit de nouveaux.

-Oh! Pas bête! Vous jouez souvent?
Je continuais de sourire a l'inconnue en réalisant que je ne m'était pas présenter. Pour moi, ce genre de choses devait se faire le plus tôt possible.

-Moi c'est Amai Ininumes. Vous devez surement connaitre mon père: Roku Ininumes. Tout le monde le connais ici apparemment...
Un peu normal avec son attitude de défoncé... Je me suis dit que je ferai beaucoup mieux de ne pas divulguer ce détail. Si jamais père l'apprend, je suis un homme mort.
-Au fait, Blanche Neige.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 20 Nov 2013 - 8:37

Son fils ?!
« Feat Amai »

- Oh ! Pas bête ! Vous jouez souvent ?

Je lui souris et lui fait oui de la tête. Enfin c'était il y a plus de deux ans maintenant mais ça restait encore vraiment frais dans mes souvenirs. Surement, une capacité des vampires. Ou moi. J'en sais rien. Je regardais un peu plus son visage. Il me paraissait familier. Pourquoi ?

- Moi c'est Amai Ininumes. Vous devez surement connaitre mon père : Roku Ininumes. Tout le monde le connait ici apparemment…

Oh. Je suis choquée. Je le regarde avec des gros yeux. Son fils ? A ce taré bourrin ? Il est papa ? Whaaat ?! Mais c'est pour ça qu'il me parait familier ! Il lui ressemble énormément ! Wouah ! Mais Roku. Il a quel âge ? Je sais qu'il est plus vieux que moi mais…quand même…

- Au fait, Blanche Neige.

Je souris et réfléchis. Il m'aide pas beaucoup. A part, neige blanche mais ce serait abuser. Quoique rigolo mais nan, c'est pas du jeu. Mmmh. Ah ! J'ai trouvé !

- Neige éternelle !

Puis je revins sur le sujet de Roku. Je m'excuse d'avance pour toi Amai. Mais ce mec est vraiment trop énigmatique ! Il change d'humeur super rapidement. Wouah. Ce mec que joue comme un gamin dans l'eau est un père… Je suis définitivement choquée.

- Mais. Tu as quel âge ? Parce que en fait, je suis une de ses colocataires. Et je voulais savoir quel âge il avait lui. Mais j'ai pas osé en fait… D'ailleurs je reviens d'un entrainement avec lui. Je suis assez fragile donc voilà… Il est complètement taré ton…père.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Jeu 21 Nov 2013 - 13:38

- Neige éternelle !

Qu'est-ce que je peut bien lui sortir pour sa... Ah, j'ai trouvé!

-Éternelle vérité.

Après avoir répondu, j'ai écouté l'inconnue me balancer plusieurs questions d'un seul coup.

- Mais. Tu as quel âge ? Parce que en fait, je suis une de ses colocataires. Et je voulais savoir quel âge il avait lui. Mais j'ai pas osé en fait… D'ailleurs je reviens d'un entrainement avec lui. Je suis assez fragile donc voilà… Il est complètement taré ton…père.

J'ai sourit avant de répondre:

-Moi, j'ai vingt ans. Père devrais en être a ses cinquante-deux... Oh, et pour l'entrainement, je vous comprend: Si vous saviez le nombres de fois qu'il m'a fait passé a travers les murs du salon! Oh, aujourd’hui, j'en rit, mais a l'époque j'avais a peine deux ans... Peut être un peu jeune pour suivre un entrainement intensif... Mais j'imagine qu'il voulais juste que je sois aussi robuste que lui...

Oups, j'étais en train de faire passer papa pour un parfait enfoiré... Bon, ce n'est parfois pas loin du compte, mais il fallait préciser quelques détails:

-Vous devez savoir qu'on grandit très vite dans la famille... A deux ans j'avais déjà le corps d'un enfant de huit ans... Encore trop jeune, peut être, mais ce n'est pas si grave: Après quelques fois j'avais l'habitude de me prendre des coups... Pourtant je n'ai jamais pu suivre ses entrainements correctement et il s'est enfui de la maison...

Bon, ce n'était pas vraiment mieux, Mais je n'arrivais pas a m'empêcher de croire que c'était de ma faute si père avais abandonné maman... J'ai quand même rigolé, levant les yeux vers la jeune femme.

-Il as tendance a brusquer les gens fragile, mais je crois qu'il est doux, au fond... Il serait surement plus fragile que nous si il se comportait normalement. Vous ne pensez pas?

Je ne savais pas si papa s'était juste battu avec elle ou si il lui avais laissé des chances, mais je savais qu'il évitait le plus possible de se montrer gentil en public...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 22 Nov 2013 - 9:35

Roku peut être fragile.
« Feat Amai »

Mmmh, éternelle vérité ? Punaise, je sais pas !

- Moi, j'ai vingt ans. Père devrait en être à ses cinquante-deux... Oh, et pour l'entrainement, je vous comprends : Si vous saviez le nombres de fois qu'il m'a fait passer à travers les murs du salon ! Oh, aujourd’hui, j'en ris, mais à l'époque j'avais à peine deux ans... Peut être un peu jeune pour suivre un entrainement intensif... Mais j'imagine qu'il voulait juste que je sois aussi robuste que lui…

Cinquante deux ans. Je…suis…encore choquée. Cinquante deux ans !!! Il ne les fait pas du tout !!!!!
Quoi ?! Un entrainement comme le mien quand il avait deux ans ?! Il doit être super fort maintenant. Je le regarde avec des gros yeux. Cette famille est incroyable ! Ils sont tous complètement fous. Enfin Amai, à l'air plutôt normal, mais on ne sait jamais.

- Vous devez savoir qu'on grandit très vite dans la famille... A deux ans j'avais déjà le corps d'un enfant de huit ans... Encore trop jeune, peut être, mais ce n'est pas si grave : après quelques fois j'avais l'habitude de me prendre des coups... Pourtant je n'ai jamais pu suivre ses entrainements correctement et il s'est enfui de la maison…

Donc non, il n'est pas si fort que ça. Je le comprends. A deux ans ou huit, cela reste compliqué. J'aurais cru que mon père ne m'aimait pas s'il avait fait ça. Mais je suis une fille c'est normal qu'il ne m'ait rien fait. Ah, c'est ironique. Je suis une fille mais je suis quand même cet entrainement. Je ricane doucement.

- Il a tendance a brusquer les gens fragiles, mais je crois qu'il est doux, au fond... Il serait surement plus fragile que nous si il se comportait normalement. Vous ne pensez pas ?

Ça je le sais. Je l'ai vu pleurer. Mais il m'a dit de ne le dire à personne. Mais son fils, il le connait. Je peux lui en parler à lui.

- Oui, je sais. On a parlé avant l'entrainement. Et j'ai touché un point sensible… Je savais vraiment plus où me mettre. Il a…pleuré. Deux fois il m'a montré un visage…plein de tristesse. Il m'a dit de n'en parler à personne mais je pense que tu le connais bien et que tu le sais. Mais si ce n'est pas le cas. Ne dis rien, et ne fais pas de commentaires quand tu le vois. S'il te plait. Pour nous trois.

Je baisse les yeux. C'est de ma faute. Il réagissait à ce que je disais. Son visage va me hanter longtemps. Je pense que c'est aussi pour lui que je fais cet entrainement…en plus de moi. Ah ! J'avais oublié le jeu ! Mon visage reprend son teint éclatant et mon sourire revient.

- Au fait ! Vérité absolue !

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Dim 24 Nov 2013 - 21:01

Père? Pleurer?... peut être... Même si je ne l'avais vu qu'une fois dans cet état, et c'était après avoir quitté maman... Je commençais à me poser des questions sur les agissements de père ces derniers temps... Il semblait beaucoup plus sociable, d'après ce qu'on me racontait... Eléa m'a demandé de ne pas faire de commentaire la prochaine fois que je le verrai... j'en ai oublié notre petit jeu pour lui répondre tristement.
-Il n'y as pas beaucoup de chances que je puisse lui dire... Sa fait une éternité que nous n'avons pas eu de vraie discutions...
J'ai baissé la tête. Cela faisait en effet un bon moment que je n'avais pas entendu d'autre mots de sa part que "Dégage" et "Ne m'adresse pas la parole"... Il était dur avec moi, mais j'avais l'impression qu'il ne m'en voulait pas pour quelque chose que j'avais fait, mais pour quelque chose qui pourrait se passer plus tard... Car je sais qu'il n'a pas toujours été comme sa avec moi... J'ai des souvenirs, très anciens et peu précis, ou il était heureux... Ou il me chérissais, moi et maman aussi... Peut être que la famille lui fait peur... la famille et les amis...
-...Absolue... hum... lueur d'espoir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Dim 24 Nov 2013 - 22:00

Un père absent...
« Feat Amai »

- Il n'y a pas beaucoup de chances que je puisse lui dire... Ça fait une éternité que nous n'avons pas eu de vraies discutions…

Je le regarde un instant. Ça doit le faire souffrir de ne pas parler avec son père. Je me demande ce qu'il s'est passé entre eux mais pour l'instant je ne peux pas m'empêcher de le prendre dans mes bras. Je ne sais pas quoi dire ou faire à par ça. Comme avec Roku. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression qu'ils manquent…de chaleur humaine. Je vois le côté ironique mais c'est vrai. Ils manquent de contact avec les autres d'une manière vraiment différente. Roku, n'en veut pas pour ne pas souffrir alors qu'il en a clairement besoin, sinon il aurait refusé de m'entrainer. Et Amai, le veut avec son père mais on lui refuse. Ils ne se ressemblent pas du tout en fait. Amai, est un peu comme moi je dois dire.
Je le serre fort. Je déteste voir les gens tristes. Je le lâche pour le laisser respirer et lui sourit tendrement.

- Ça doit être dur pour toi. Si tu veux tu peux m'utiliser pour faire le pont entre ton père et toi ! Vu que je suis dans la même chambre que lui.

Je lui souris. Je suis sérieuse quand je dis ça. Et puis c'est pour la bonne cause.

- ...Absolue... hum... lueur d'espoir ?

- L'espoir fait vivre.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mar 26 Nov 2013 - 3:09

- Ça doit être dur pour toi. Si tu veux tu peux m'utiliser pour faire le pont entre ton père et toi ! Vu que je suis dans la même chambre que lui.

Je l'ai regardé un bon moment avant d'oser lui répondre.
-On s'y habitue... Et, j'aime mieux ne pas te mêler a cette affaire. Tu semble avoir une bonne relation avec lui, alors ne la gâche surtout pas pour moi.
J'ai décidé de me changer les idées en cherchant une suite a notre petit jeu. Je dus chercher quand même longtemps, perdu dans d'autres réflexions, avant de pouvoir lui répondre.

-Vivre heureux.
J'adressa un sourire a Eléa. Il faut croire que le jeu lui même tantais de me remonter le moral. C'était marrant, au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 27 Nov 2013 - 8:41

Mais gentil.
« Feat Amai »

- On s'y habitue... Et, j'aime mieux ne pas te mêler a cette affaire. Tu sembles avoir une bonne relation avec lui, alors ne la gâche surtout pas pour moi.

Je lui souris tristement. Il n'a vraiment rien à voir avec Roku. Ou peut être que si en fait. Ils s'inquiètent pour les autres.

- Pas vraiment, il m'a dit des horreurs et même si c'était fait exprès pour que je sois déterminée à lui caser la figure, je lui en veux encore… Il a toujours les points vraiment sensibles. Je n'ai plus vraiment envie d'être amie avec quelqu'un qui peut se servir de toi et te faire souffrir si facilement…

C'est vrai que j'avais beaucoup de mal avec Roku. Je ne sais pas trop comment réagir avec lui. Quand je suis gentille, il se met à pleurer mais me fait aussi souffrir. Il est vraiment trop compliqué pour moi. Mais Amai à l'air plus simple à comprendre. Je pense que je m'entendrais vraiment mieux avec lui.

- Vivre heureux.

Il me sourit et je le lui rends. J'ai l'impression, qu'il me dit ses espoirs. Et je m'en rends enfin compte. Il est vraiment…adorable. Il ne veut pas me poser de problèmes en refusant mon aide. Et puis…il est pas moche quoi. Il ressemble beaucoup à son père mais a les traits moins durs. Il est vraiment plus agréable à regarder. Je regarde mes mains et murmure doucement.

- Heureux à deux ?

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 29 Nov 2013 - 2:11

- Pas vraiment, il m'a dit des horreurs et même si c'était fait exprès pour que je sois déterminée à lui caser la figure, je lui en veux encore… Il a toujours les points vraiment sensibles. Je n'ai plus vraiment envie d'être amie avec quelqu'un qui peut se servir de toi et te faire souffrir si facilement…
J'ai fixé Eléa... Oui, papa savait comment dénicher les points faibles des gens et s'en servir pour les manipuler... J'étais le premier a savoir que cela pouvais être terriblement douloureux...
-Ne lui en veut surtout pas... Il est parfois méchant, et je suis bien placé pour le savoir, mais il ne te veut surement pas de mal... Et dit toi bien une chose: Même si c'est pour te dire des méchancetés, il te parle, a toi...
J'ai baissé la tête de nouveaux, cherchant tout de même a garder le sourire.
-Un bon ami m'a conseillé de m'accrocher a lui... Et j'aimerai que tu en fasse autant... Plus tu arrivera a te rapprocher de lui, plus il arrêtera de te faire souffrir... Si il te fait sa, c'est surtout pour que tu t'éloigne... je crois vraiment qu'il a peur de s'attacher pour ne pas se briser, mais je me rappelle d'une époque ou on s’entendait bien... Et crois moi: Le père que j'ai eu durant cette courte durée de temps était... Tout simplement génial... Attentif, protecteur... Heureux même... Complètement l'inverse d'aujourd'hui... pourtant je sais que si jamais une personne qu'il aime venait a se blesser, il serait le premier a l'infirmerie pour assister aux soins et même donner un coup de main...
J'ai relevé la tête, cherchant sans succès une suite a notre jeu, puis ai déclaré:
-Désolé, je ne trouve pas de suite. Tu as gagnée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 4 Déc 2013 - 17:02

Trop sensible.
« Feat Amai »

- Ne lui en veux surtout pas... Il est parfois méchant, et je suis bien placé pour le savoir, mais il ne te veut surement pas de mal... Et dis toi bien une chose : Même si c'est pour te dire des méchancetés, il te parle, à toi…

Il baisse la tête, et je vois dans son regard une tristesse immense. Je me sens mal. Je baisse aussi mes yeux qui commencent à piquer légèrement.

- Un bon ami m'a conseillé de m'accrocher a lui... Et j'aimerai que tu en fasses autant... Plus tu arriveras à te rapprocher de lui, plus il arrêtera de te faire souffrir... Si il te fait ça, c'est surtout pour que tu t'éloignes... je crois vraiment qu'il a peur de s'attacher pour ne pas se briser, mais je me rappelle d'une époque où on s’entendait bien... Et crois moi : Le père que j'ai eu durant cette courte durée de temps était... Tout simplement génial... Attentif, protecteur... Heureux même... Complètement l'inverse d'aujourd'hui... pourtant je sais que si jamais une personne qu'il aime venait à se blesser, il serait le premier à l'infirmerie pour assister aux soins et même donner un coup de main…

Ça y est, les larmes ont débordés et je pleure en silence. Je n'y peux rien, je suis trop sensible à la tristesse des autres. Je ne dis rien, gardant les yeux baissés pour qu'il ne me voit pas. Mais il relève la tête et réfléchis un instant. Pendant ce temps là, je détourne le regard, espérant que mes larmes se tarissent avant qu'il le remarque.

- Désolé, je ne trouve pas de suite. Tu as gagnée.

Je renifle doucement et murmure sans le regarder.

- C'est pas grave...

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 6 Déc 2013 - 3:28

- C'est pas grave...
Elle semblait... triste... pourquoi? J'ai tenté de jeter un oeuil à son visage mais elle s'est retournée aussitôt...
-Tout vas bien, madame?
Soudainement l'idée me traversa que c'était peut être moi qui l'avais rendue comme sa avec mes beau discourt... Ce que je peut être stupide! Reculant un peu, j'ai failli paniquer: La rendre malheureuse était bien la dernière chose que je voulais!!
-P-pardon!! Je ne voulais rien dire de mal!
M'inclinant, j'ai supplié son pardon.
-Vraiment! Je m'excuse! Je n'avais aucunement l'intention de vous faire souffrir! Peu importe ce que j'ai dit de mal, acceptez mes plus franches excuses! Jamais je n'oserai blesser volontairement une personne comme vous: Vous êtes beaucoup trop aimable pour que je vous fasse le moindre mal! Je vous en supplie, ne m'en voulez pas! P... Pardon!
Me voila de retour au mode vouvoiement, cherchant toutes les façons possible de calmer la femme en face de moi. En ce moment même, il pouvais être comique de penser que j'avais souvent eu recours à ce genre de discourt avec père... En fait, lorsque je faisais quelque chose de mal, à la maison, et qu'il était sur le point de se fâcher, je lui balançais tout ce que je pouvais imaginer comme excuses possibles... Et le pire, c'est que cela marchais! En fait, père a une très mauvaise patience... donc après quelques minutes de discourt, il me coupait et m'envoyait tout simplement dans ma chambre... Ouais, j'étais quand même punis, mais croyez-moi: La chambre, c'était beaucoup moins pire qu'attaché dans le sous sol... Surtout qu'en général papa planquait toutes sortes de trucs étranges en cet endroit... Si un policier aurait eu à vérifier ce compartiment, je crois qu'il aurait automatiquement embarqué mes parents... ou bien il aurait rejoint le reste de la collection...
Toujours incliné devant Eléa, j'ai patiemment attendu sa réponse: pas question de courir le risque de lui couper la parole!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 6 Déc 2013 - 16:52

Les rapprocher.
« Feat Amai »

- Tout va bien, madame ?

Madame ? Je renifle doucement, essayant d'essuyer mes larmes. Je le regarde et lui sourit timidement. Pourquoi s'inquiète-t-il autant ? C'est juste des larmes. Il ne m'a pas blessée, c'est juste que j'éprouve de la compassion pour lui. Rien d'alarmant.

- P-pardon !! Je ne voulais rien dire de mal !

Je le regarde surprise. Hein ? Mais il réagit un peu trop excessivement là. Il n'y rien dit de mal. J'essuie correctement mes larmes et inspire.

- Vraiment ! Je m'excuse ! Je n'avais aucunement l'intention de vous faire souffrir ! Peu importe ce que j'ai dit de mal, acceptez mes plus franches excuses ! Jamais je n'oserai blesser volontairement une personne comme vous : Vous êtes beaucoup trop aimable pour que je vous fasse le moindre mal ! Je vous en supplie, ne m'en voulez pas ! P… Pardon !

Il me vouvoie maintenant ? Il reste penché en silence. C'est bizarre cette façon qu'il a de s'excuser. Comme si, on ne lui pardonnait jamais. Je m'inquiète un peu de la manière dont Roku le traite. Je devrais peut être lui dire deux mots mais il m'enverrait balader en disant que je suis qu'une gamine et que je n'ai pas à lui donner de leçons… Mission impossible quoi. Mais j'aimerais vraiment lui faire ouvrir les yeux. Amai est malheureux, ça saute aux yeux mais quel père pourrait resté de marbre face à cette détresse ? Aucun. Ou alors, c'est un monstre.
Je lui attrape les épaules pour le relever et lui sourit tendrement.

- Amai. Ce n'est pas toi. Enfin pas ce que tu as dit. Ce sont tes yeux qui m'ont fait craquer. Tu avais l'air tellement triste que je n'ai pas pu le supporter c'est tout. J'aimerais vraiment vous aider tous les deux. Mais ton père est tellement imprévisible que c'est mission impossible…

Je baisse les yeux et soupire. Mission impossible…oui…sans doute.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 11 Déc 2013 - 0:56

- Amai. Ce n'est pas toi. Enfin pas ce que tu as dit. Ce sont tes yeux qui m'ont fait craquer. Tu avais l'air tellement triste que je n'ai pas pu le supporter c'est tout. J'aimerais vraiment vous aider tous les deux. Mais ton père est tellement imprévisible que c'est mission impossible…

Je me suis redressé et l'ai regardé étrangement.

-Inprévisible? Papa?... bah... peut être... mais pas avant...

Père avais surement beaucoup changé depuis qu'il étais parti de la maison... enfin, peut être pas a ce point: A ce que j'en comprenait des rumeurs, il restait brutal et insociable...

-Enfin... Papa, c'est papa... Si tu veut le comprendre, il ne faut surtout pas esailler de le faire... Sa peut paraitre très étrange dit comme sa, mais c'est vrai... Écoute ce qu'il as a dire et fie toi a ton coeur pour savoir si il dit la véritée ou non...

Oui, papa as toujours été un mystère pour beaucoup de personnes... mais je me disais simplement que ces personnes esaillaient peut être trop de le comprendre... Au fond, il n'est peut être pas si compliqué... Peut être me fuit-il parce que j'avais réussi a le comprendre..?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 11 Déc 2013 - 18:17

Imprévisible.
« Feat Amai »

Il se redresse et me regarde bizarrement. Quoi ? J'ai dit quelque chose de bizarre ? Je me remémore ma phrase mais rien ne me parait suspect.

- Imprévisible ? Papa ?… bah… peut être… mais pas avant…

Ah bon ?! Je le regarde surprise. Ah oui c'est vrai ! D'après ce qu'à dit Amai, il était heureux avant. J'aurais aimé le connaitre à ce moment là… j'aimerais qu'il redevienne comme il était. Ce serai tellement plus simple pour plein de monde. Et même pour lui. Peut être qu'au jour d'aujourd'hui il se trouverait faible, mais la faiblesse n'est pas forcément un défaut. Compter sur les autres n'ai pas un signe de faiblesse. Être ensemble n'est pas mal vu. Ouvrir son coeur n'est pas dangereux. Enfin ça dépend si on tombe sur les bonnes personnes. Mais Amai et moi ne somme pas méchants…alors pourquoi ? Il met peut être tout le monde dans le même sac. J'aimerais lui faire comprendre…

- Enfin… Papa, c'est papa… Si tu veux le comprendre, il ne faut surtout pas essayer de le faire… Ça peut paraitre très étrange dit comme sa, mais c'est vrai… Écoute ce qu'il a à dire et fie toi à ton coeur pour savoir si il dit la vérité ou non…

Me fier à mon coeur. Facile. Je lui souris.

- Merci, je vais essayer ça. Mais j'aimerais vraiment qu'il se rende compte qu'il n'est pas seul. J'ai l'impression que c'est ce qu'il veut mais aussi ce qui le fait souffrir. Il ne pense pas assez à lui à mon avis. Il fait croire que c'est le cas alors que…non.

Oui, ça doit être ça. Ça doit être le bazar dans sa tête. Il se prend la tête pour rien à mon avis…

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Jeu 19 Déc 2013 - 0:16

- Merci, je vais essayer ça. Mais j'aimerais vraiment qu'il se rende compte qu'il n'est pas seul. J'ai l'impression que c'est ce qu'il veut mais aussi ce qui le fait souffrir. Il ne pense pas assez à lui à mon avis. Il fait croire que c'est le cas alors que…non.

Père était effectivement fort pour se faire du mal a lui même, ce qui blessait aussi son entourage. Il s'entêtait toujours a cacher ses réels sentiments, ce qui était un peu triste pour lui et pour les autres...

-Pourquoi ne pas lui dire tout simplement qu'il ne l'est pas? Il ne t'attaquera surement pas pour si peu...

J'ai sourit

-Il suffit peut être juste de lui montrer que tu est la... Il est entêté, mais pas a ce point, quand même! Colle lui aux fesses, comme maman l'a fait autre fois, et il ne pourra plus te repousser!

Ma comparaison était peut être idiote: Comparer Eléa a ma mère était même un peu trop étrange... Je ne savait presque rien de mon père, mais je savais tout de même qu'il n'était pas prêt a se lancer dans une nouvelle relation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Jeu 19 Déc 2013 - 18:24

Je l’aime.
« Feat Amai »

- Pourquoi ne pas lui dire tout simplement qu'il ne l'est pas ? Il ne t'attaquera surement pas pour si peu…

Je le regarde surprise et il me sourit.

- Il suffit peut être juste de lui montrer que tu es là… Il est entêté, mais pas à ce point, quand même ! Colle lui aux fesses, comme maman l'a fait autre fois, et il ne pourra plus te repousser !

Je rigole doucement, coller aux fesses de Roku. Ça pourrait être facile vu qu'on est dans la même chambre. Mais, il me propose de faire comme sa mère ?! Qui était donc en couple avec Roku !! Je deviens cramoisie. Aaaah ! Pourquoi j'ai cette pensée ?! Ce serait trop bizarre !! Roku et… moi ? Naaaaan ! Impossible. Même si je lui colle au cul ça marchera pas. Je peux donc le faire sans crainte. Mais… si j'ai pensé à ça… c'est que ça m'attire un peu… cette idée. Je baisse les yeux et tripote mes doigts nerveusement et chuchote pour moi même.

- Impossible… A force de chercher à le comprendre, je me suis vraiment attachée à lui. Mais de là à…

Je lève mes yeux perdus vers Amai.

- Je suis désolée ! Je… je crois pas être capable de le coller. J'essaye de le détester mais n'y arrive pas. Ok pas grave. Mais si je le colle j'ai peur de… de…

Pourquoi c'est si dure à dire ?! J'ai les joues en feu. Pas Roku ! N'importe qui mais pas lui… Ce sera forcément à sens unique. Je dois vraiment être… maso.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 20 Déc 2013 - 2:57

- Impossible… A force de chercher à le comprendre, je me suis vraiment attachée à lui. Mais de là à…

De la a quoi? Eléa me regardait bizarrement. Avais-je dit quelque chose d'étrange?

- Je suis désolée ! Je… je crois pas être capable de le coller. J'essaye de le détester mais n'y arrive pas. Ok pas grave. Mais si je le colle j'ai peur de… de…

J'ai froncé les sourcils. De quoi avait-elle donc si peur?! Si elle n'arrivais pas a le détester, parfait! Elle était déjà sur le bon chemin! Alors pourquoi ne pas s'y attacher plus alors qu'elle en a l'opportunité?!

-De quoi as-tu peur? Il ne vas quand même pas te mordre! Et puis tu est surement loin d'être un fardeau pour lui, puisqu'il te parle! Moi je dit que tu devrais profiter de ta relation avec lui pour t'approcher encore plus! Si tu laisse défiler cette chance, tu ne pourra peut être plus jamais le voir!

J'avais refusé, il y as plusieurs années déjà, de participer a un combat avec un gamin du cartier comme le voulais mon père... le jeune en question passait son temps a me voler mes affaires et a me bousculer lorsque l'on se croisaient sur le trottoir et c'était la première fois que mon père me demandais de me défendre moi même... avant il m'avais toujours protégé et envoyais tout ce qui osais me jeter un regard menaçant a l'hôpital pendant plusieurs jours, voir semaines... Mais cette fois il ne voulais vraiment pas s'en mêlé et m'a tout simplement crié de lui casser la gueule... Pourtant, aussi faible que maintenant et manquant de confiance en moi, je suis revenu a la maison couvert de bleus. Papa n'a pas voulu me soigner, cette soirée la, même si maman l'engueulais pour qu'il s'occupe de moi... Les jours suivants il évitait de me parler, se cachant derrière le journal ou me faisant croire qu'il était occupé a s'entrainer alors qu'avant rien ne l'empêchais de me parler en même temps. Après a peine une semaine il avais tout simplement arrêté de m'adresser la parole. Il ne voulais même plus m'entrainer alors qu'il prenait habituellement tellement de plaisir a le faire (et a me jeter contre les murs quand je n'arrivais pas a suivre le rythme). C'est peu après qu'il quitta la maison et je me suis toujours senti coupable de cette vielle dispute qui avais incité mon père a partir... C'est bien pourquoi je l'ai suivi jusqu'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Ven 20 Déc 2013 - 14:16

Mes démons.
« Feat Amai »

- De quoi as-tu peur ? Il ne va quand même pas te mordre ! Et puis tu es surement loin d'être un fardeau pour lui, puisqu'il te parle ! Moi je dis que tu devrais profiter de ta relation avec lui pour t'approcher encore plus ! Si tu laisses défiler cette chance, tu ne pourras peut être plus jamais le voir !

Un fardeau. Ah oui… C'est vrai… Je me souviens du passage à l'infirmerie. Loin d'être un fardeau pour lui ? Je souris tristement. Si seulement tu avais raison.

- Mais je suis un fardeau justement ! Je suis comme toi. Je ne sais pas me battre. Il a voulu m'entrainer à ça s'est mal fini. Il se laissait faire et je l'ai blessé gravement à la côte. Moi j'avais une côte cassée. C'était pas très grave au début. Mais il nous manquait beaucoup de sang. On devait se partager le sang d'une personne. On s'entraidait. Mais… On était beaucoup trop faible. J'ai faillit mourir ce jour là mais il m'a guérit alors que son état était aussi… médiocre. J'ai voulu l'aider mais l'infirmier est arrivé et il a modifier tout ce que j'ai fait. J'ai blesser Roku gravement et je n'étais même pas capable de le soigner ensuite… Alors… Si je suis un fardeau. Je n'ai pas parlé à Roku depuis.

Et je pense que ça ne se reproduira plus. Je suis un être horrible. Roku… il a voulu m'aider. Mais je ne suis pas digne de son aide. Et je ne suis pas digne de lui donner la mienne. J'avais oublier ce passage à l'infirmerie jusqu'à ce qu'il parle de fardeau.
Je cache mon visage dans mes mains. Je me sens tellement coupable pour ce que j'ai fait. Je n'oserai jamais le revoir en fait. Je m'en rend compte maintenant. Et on est dans la même chambre… Qu'est ce que je vais faire…?

- Je n'ai qu'une envie maintenant c'est de partir loin de lui. Je veux l'aider. Et je crois justement que c'est la meilleure façon. Pour lui, et pour moi. Je ne mérite que la souffrance d'être loin de lui. Parce que…

Comment dire ça à son fils ? Comment avouer que je suis amoureuse de son père ? Enfin, je crois que je le suis. Alors que je ne le mérite même pas. Je ne mérite pas Roku.

- Parce que…

Je pleure à chaude larmes. C'est tellement dur !

- Je me sens coupable parce que je suis tombée amoureuse de lui. Comme une idiote ! Il m'a aidée la première fois que je suis venue. Il m'a ouvert les yeux sur ce que j'étais devenue. Il a tant fait pour moi et je ne peux pas lui rendre ce qu'il a fait parce que je suis une bonne à rien ! Je n'ai pas le droit de l'aimer. Je n'ai juste qu'à refouler mes sentiments et m'éloigner de lui.

Je suis pathétique. C'est le discours de la fille amoureuse. Le cliché dans toute sa splendeur. Mais c'est un peu normal. C'est la première fois que je tombe amoureuse d'un homme. Que je tombe amoureuse tout court d'ailleurs. Je ne pensais pas l'avouer un jour. Que ce soit à moi-même où à quelqu'un d'autre. Mais c'est fait. C'était trop dur de garder ça pour moi. J'ai comme un poids en moins. Ça soulage. Je pense que maintenant, ce sera plus facile d'ignorer ces sentiments qui sont aussi un fardeau pour Roku.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Dim 22 Déc 2013 - 3:01

- Mais je suis un fardeau justement ! Je suis comme toi. Je ne sais pas me battre. Il a voulu m'entrainer à ça s'est mal fini. Il se laissait faire et je l'ai blessé gravement à la côte. Moi j'avais une côte cassée. C'était pas très grave au début. Mais il nous manquait beaucoup de sang. On devait se partager le sang d'une personne. On s'entraidait. Mais… On était beaucoup trop faible. J'ai faillit mourir ce jour là mais il m'a guérit alors que son état était aussi… médiocre. J'ai voulu l'aider mais l'infirmier est arrivé et il a modifier tout ce que j'ai fait. J'ai blesser Roku gravement et je n'étais même pas capable de le soigner ensuite… Alors… Si je suis un fardeau. Je n'ai pas parlé à Roku depuis.
Donc elle aussi avait fait une connerie?

- Je n'ai qu'une envie maintenant c'est de partir loin de lui. Je veux l'aider. Et je crois justement que c'est la meilleure façon. Pour lui, et pour moi. Je ne mérite que la souffrance d'être loin de lui. Parce que…

Ah la logique de merde!! Lorsqu'on veut aider quelqu'un on ne s'enfui pas, justement!!

- Parce que…
Parce que quoi au fait? Elle pleurait... qu'est-ce qui pouvais bien être si difficile a dire?

- Je me sens coupable parce que je suis tombée amoureuse de lui. Comme une idiote ! Il m'a aidée la première fois que je suis venue. Il m'a ouvert les yeux sur ce que j'étais devenue. Il a tant fait pour moi et je ne peux pas lui rendre ce qu'il a fait parce que je suis une bonne à rien ! Je n'ai pas le droit de l'aimer. Je n'ai juste qu'à refouler mes sentiments et m'éloigner de lui.

A-Amoureuse?! De papa?! Mais qu'est-ce qu'il fait pour attirer les femmes a ce point?! En y réfléchissant, je me suis mis a rire, comme un idiot... Je riait alors que la personne en face de moi fondait en larmes...

-D-Désolé! C'est juste que... pour un mec qui essai de se faire détester, je trouve que papa n'est pas très doué!

Roku avais tendance a pousser loin de lui tout ceux qu'il aimait, il était même étonnant qu'il puisse s'attacher un minimum a qui que ce soit, alors que quelqu'un puisse en tomber amoureux m'amusait bien. Il était vrai que malgré toutes les méchancetés qu'il avait pu me balancer et les coups que je m'était pris de sa part, je continuais de l'aimer car il restait mon père. Réussissant a me calmer, je posa ma main sur l'épaule d'Eléa, essayant de la rassurer.

-Mais si, tu as tout a fait le droit de l'aimer! Qui t'a dit le contraire?! Écoute, je ne veut pas trop me mêler des affaires de mon père, mais si tu veut un conseil, eh bien saute lui dessus. C'est comme sa que maman l'as eu: Elle lui a littéralement sautée dessus et ne l'a pas laissé partir avant qu'il n'avoue ses sentiments. Si père t'aime aussi il ne l'avouera surement pas avant d'y être vraiment obligé, car comme on l'a dit plus tôt il as surement peur de s'attacher.

Il me paraissais étrange de donner ce genre de conseils a quelqu'un... Je ne me serait jamais imaginé en train de "comploter" de la sorte "contre" mon propre père... Et puis si il apprenais que je m'en était mêlé, je ne donnais pas très cher de ma peau...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Dim 22 Déc 2013 - 11:29

Lui dire ou se taire ?
« Feat Amai »

Il se met à rire. Et je le regarde choquée. Comment ? Pourquoi ? Qu'est ce qu'il y a de drôle dans ce que j'ai dit ? Lui aussi est sans coeur ? Je ne comprends plus rien.

- D-Désolé ! C'est juste que… pour un mec qui essai de se faire détester, je trouve que papa n'est pas très doué !

Ah. Oui. Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Ça c'est sûr. Il est pas doué. A force de passer de méchant à attentionné, on commence à aimer. Et puis, ses réactions sont compréhensibles. Il est méchant parce qu'il a peur de s'attacher. Mais malgré ça… il s'attache quand même un peu. Je sèche mes larmes doucement.

- Oui c'est sûr.

- Mais si, tu as tout a fait le droit de l'aimer ! Qui t'a dit le contraire ?! Écoute, je ne veux pas trop me mêler des affaires de mon père, mais si tu veux un conseil, eh bien saute lui dessus. C'est comme ça que maman l'a eu : Elle lui a littéralement sauté dessus et ne l'a pas laissé partir avant qu'il n'avoue ses sentiments. Si père t'aime aussi il ne l'avouera surement pas avant d'y être vraiment obligé, car comme on l'a dit plus tôt il a surement peur de s'attacher.

Plus facile à dire qu'à faire. Mais ce qui m'étonne c'est qu'après l'avoir blesser gravement, qu'il doit surement me détester j'ai le droit d'avouer mes sentiments. C'est un…comble. Je t'ai blessé mais je t'aime. C'est… ridicule. Et puis, il y a ce Yû. Je ne sais pas qui il est, ni ce qu'il est pour Roku. Mais sa réaction en entendant son nom à l'infirmerie me trouble.

- Je ne sais pas trop si j'ai envie qu'il le sache… C'est la première fois que je tombe amoureuse. Et j'ai vraiment peur de sa réaction en l'apprenant. Et puis… Tu sais qui est Yû ? À l'infirmerie, en entendant son nom, il a eu une réaction bizarre. Il a demandé où il était et s'est mis à rire. Un peu flippant quoi…

Je veux savoir ce qu'il lui a fait.

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mar 24 Déc 2013 - 5:57

- Je ne sais pas trop si j'ai envie qu'il le sache… C'est la première fois que je tombe amoureuse. Et j'ai vraiment peur de sa réaction en l'apprenant. Et puis… Tu sais qui est Yû ? À l'infirmerie, en entendant son nom, il a eu une réaction bizarre. Il a demandé où il était et s'est mis à rire. Un peu flippant quoi…
Mon père, Flippant? Comme si je ne le savais pas! Et puis, j'était bien au courant qu'il connaissais Yû... Seulement je ne savait pas trop quelle relation il entretenait avec mon père...

-Yû? Oui, je le connais. Il est dans ma chambre... Si tu a trouvée la réaction de papa flippante, alors dit toi bien que le mec en personne l'est dix fois plus. En fait je me demande si il serait pas mieux dans une asile, parfois. Déjà il n'est pas du tout pudique, il se pète des crises de rire pour presque rien et il a un chien... disons trop attachant... Et je ne sais pas pourquoi père aurait pu réagir comme sa... peut être qu'il en a peur?... Je sais, c'est bizarre, mais sa pourrait arriver... L'autre solution serai qu'ils soient amis, ce qui ne me surprendrais pas non plus puisqu'ils ont tout deux pétés un câble... ou plusieurs dans le cas de Yû...

Je souriait. Ce mec était vraiment débile: Je ne l'avais vu qu'une ou deux fois et a chaque fois des trucs étranges se passent autour de lui. Pourtant c'était plutôt amusant...

-...Mais comme tu le sais déjà, je ne parle pas vraiment a mon père. Du coup je ne peut pas vraiment te renseigner sur ses relations...

En savoir si peu sur mon paternel commençais a m'énerver. C'est vrai, quoi! Si il y as bien une personne qu'il faut connaitre par cœur dans ce bas monde, c'est son père!.. ou sa mère... bah les deux quoi... et peut être son amante aussi... Quoi que se connaitre sois même sera toujours le plus important...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Mer 1 Jan 2014 - 18:19

Yû et Roku ?
« Feat Amai »

- Yû ? Oui, je le connais. Il est dans ma chambre... Si tu as trouvé la réaction de papa flippante, alors dis toi bien que le mec en personne l'est dix fois plus. En fait je me demande s'il serait pas mieux dans une asile, parfois. Déjà il n'est pas du tout pudique, il se pète des crises de rire pour presque rien et il a un chien... disons trop attachant... Et je ne sais pas pourquoi père aurait pu réagir comme ça... peut être qu'il en a peur ?... Je sais, c'est bizarre, mais ça pourrait arriver... L'autre solution serai qu'ils soient amis, ce qui ne me surprendrais pas non plus puisqu'ils ont tous deux pété un câble... ou plusieurs dans le cas de Yû…

Ouah. Je le regarde ébahit. Pourquoi Roku réagirait comme il l'a fait en entendant le nom d'un type comme ça ? Je ne comprends rien. Rigoler sur le fait que ce type apprendrait son état. Il est peut être mal si Yû l'apprend. Mais pourquoi ? Ils tiennent tant que ça l'un l'autre ? Si mon meilleur ami voir même mon amant se blessait comme ça… je l'engueulerai. Mais alors… Meilleur ami ? Ou… amant ? Je déglutit. Mes mains commencent à trembler doucement. Je ne veux pas.

-…renseigner sur ses relations…

Hein ? Je redresse la tête et regarde Amai. Je n'ai pas écouté sa dernière phrase. Aaaah ! J'étais trop dans mes pensées… Je lui souris. Un peu difficilement je dois dire. Et si, Roku, était homosexuel. J'ai envie de savoir. Mais peut être que Amai ne pourra pas me le dire. C'est tellement compliqué. Je pose ma tête sur mes mains et continue de réfléchir, regardant le sol. Mais de toutes façons, je n'ai pas l'intention de lui dire mes sentiments. Alors autant l'oublier. Je trouverais bien quelqu'un… d'autre. J'inspire profondément. Pourquoi ma poitrine me fait si mal à cette pensée ? J'ai comme une boule. C'est désagréable.

- Tu penses que Yû pourrait avoir une relation plus… intime avec lui ?

~ ~



Dernière édition par Eléa Drougael le Sam 8 Mar 2014 - 14:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa) Jeu 9 Jan 2014 - 4:07

 Tu penses que Yû pourrait avoir une relation plus… intime avec lui ?

Plus intime..? Qu'est-ce qu'elle voulait dire par la..? Plus intime sa sonne beaucoup comme...

-Tu crois qu'ils sortent ensembles..?

Mon père? Se taper un autre mec..? Bah... étrange, mais possible... Plus possible en tout cas que l'inverse: Un autre mec qui se tape mon père... Enfin... Même si Yû était complètement fou (pardon mais je le pense vraiment), il n'était pas stupide d'envisager qu'il essai d'établir une relation avec Roku, même si ce fait me surprendrait vraiment...

-J'en sais vraiment rien! Comme je viens de te le dire je n'ai pas suivi les dernières relations de mon père, du coup je ne peut pas trop te dire si Yû est de son type... Par contre ce que je peut te dire, c'est que Roku ne se laissera surement pas approcher si facilement. Toi tu as la chance d'être dans sa chambre et de déjà le connaitre. Sert-toi en!

J'étais vraiment en train d'encourager quelqu'un a sauter sur mon père la..? C'était... étrange... J'avais surtout l'impression de ne pas me mêler de mes affaires... Enfin, cela ferai surement du bien a papa de fréquenter quelqu'un... Bon je dit sa mais j'en sais rien en fait... Il faudrait vraiment qu'on renoue nos liens...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Seul, ou presque... (Eléa)

Revenir en haut Aller en bas

Seul, ou presque... (Eléa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Archives :. :: Archives de RPs-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.