AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Désormais, merci d'envoyer un MP (soit via Alan, soit via Chaat ou via Sealiah) pour que l'on vous ajoute dans une chambre. Vous ne pouvez pas la choisir, sauf si vous expliquez pourquoi vous voulez réellement vous retrouver dans telle chambre.
Nous recherchons activement et en priorité des Hunters. Alan
Les fiches pouvoirs viennent d'être ajoutées et elles sont obligatoires ! Vous devez créer et remplir celle de votre personnage !

Ayant beaucoup trop de personnages dans les Immortals et pas assez dans les autres catégories, les Immortals sont fermés temporairement ! Nous vous demandons donc de privilégier les Magical Creature, les Hunters, les Paranormal et les Magician ! Merci ! :D Alan

Partagez|

Flamme et papillon Pv : ptit con

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Flamme et papillon Pv : ptit con Dim 30 Mar 2014 - 13:22

Il avait fermé la bibliothèque pour le midi. En repassant par sa chambre, il avait attrapé son étuis, et était parti en direction de la salle de musique. Voilà déjà un moment qu'il n'avait pas joué. Ses souvenirs doux-amer lui revenaient à chaque fois qu'il reprenait son violon. Il s'était bien amusé, mais il était déçu de la manière dont cette histoire s'était fini. Il n'avait pas de regrets, sans lui, cette vie se serait fini bien plus tôt.
En traversant les couloirs il remarqua les nouvelles installations électriques. Fini les torches qui enfumaient le château, place aux lampes électriques. Le travail était soigné et discret. Bien, en voilà au moins un qui sait faire son boulot dans cette école.
Il entra d'un pas conquérant dans la salle, et s'arrêta net sur le seuil devant la vue qui s'offrait devant lui.
Il fronça le nez sous l'odeur âcre, et s'avança vers cet imbécile en posant son étui sur le tabouret du piano. Il refroidi les cendres au moment où elles allaient tomber dans l'instrument au couvercle ouvert. L'agacement se tinta d'amusement alors qu'il relevait les yeux vers l'humain aux cheveux roses qui s'appuyait nonchalamment sur le piano, une cigarette allumée entre les doigts, dont les centres tombaient par a-coup. Dans le piano. Décidément, il ne changera jamais. Enfin, c'est son comportement de rebelle suicidaire allant à l'autodestruction qui le rend si intéressant; Un papillon attiré par une flamme.

Avec un sourire, il s'adressa à lui d'une voix grave teintée d'ironie :

Zephyr : It will kill you, one day, you know that ?

Il ouvrit son étui, sans détacher son regard du jeune adulte, puis se redressa, son archet à la main. Il commença à tendre les crins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Flamme et papillon Pv : ptit con Mer 2 Avr 2014 - 16:18

Sky voulait être tranquille. C’est vrai que même si excitation il y avait, à être dans cette école, il était aussi sur les nerfs. C’était à la fois beau... et terrifiant, de toujours croiser des gens qui pouvaient le tuer d’un claquement de doigt. Après oui, certains étaient sympathiques… D’autres non. Mais il aimait ça.

Il avait flâné de couloirs en couloirs, cherchant à trouver une salle où personne ne viendrait, pour pouvoir allumer sa cigarette sans être dérangé. Après tout, il n’avait jamais lu le règlement, mais il se doutait que le Suprême n’était pas ravi qu’on fume dans son établissement. Et puis, il pleuvait, il n’avait aucune envie d’aller dehors ; les carreaux de l’établissement tremblaient sous la force du vent, et la buée empêchait de voir à l’extérieur.

La salle de musique lui avait paru un bon choix. Qui venait là de toute façon ? En effet, il n’y avait personne. C’était un bon choix. Peut-être qu’inconsciemment, il souhaitait, en venant là, voir son vampire à lui, aussi ; rien de bien conscient en tous cas.

La pièce était plongée dans la pénombre ; même s’il était tôt, le temps n’était pas vraiment lumineux, mais cela ne le dérangeait pas, il appréciait ce calme de clair-obscur, dans lequel trônait cet immense piano, noir et brillant. Sky n’avait jamais vraiment eu l’occasion de voir de piano à queue, comme ceci – en vrai. Il en profita pour soulever le capot, dévoilant les touches, les longues dents blanches et noires du clavier qui s’alignaient, parfaites, dans sa gueule grande ouverte. Il appuya doucement sur l’une d’entre elles, et le son, simple et doux, se répandit dans la salle silencieuse. Ça ne lui plaisait pas vraiment. Il n’avait jamais raffolé du piano ; beaucoup trop noble, comme instrument. Clac ! Le capot retomba violemment.

La cigarette brilla, lumineuse, dans la pièce sombre. Une volute de fumée s’en alla, en serpentant doucement vers le plafond, s’enrouler autour du luminaire. Sky soupira de contentement, appuyé sur le piano, et fit tomber d’un mouvement distrait la cendre dans le piano. Celle-ci s’en alla tâcher les marteaux clairs de gris sale, sans que ça ne le dérange outre-mesure.

Il allait recommencer l’expérience, quand il vit sa cigarette s’éteindre, son frisson rouge disparaitre en un instant et une lumière le traversa. Il sourit, et tapota quand même la cigarette, faisant tomber la cendre froide, sans lever la tête. Son vampire était là.

Il le dévisagea rapidement pendant sa remarque, souriant du regard, et prit son briquet pour rallumer la cigarette.

« Je sais, je sais. Mais pas aujourd’hui, si ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Flamme et papillon Pv : ptit con Ven 4 Avr 2014 - 22:35

Son sourire me répond en premier, m'indiquant clairement le fond de sa pensée. Je soutiens son regard, amusé, tandis qu'il rallume sa cigarette d'un geste élégant trahissant l'habitude. Des étincelles jaillissent de son briquet avant de créer une flamme.

Sky : Je sais, je sais. Mais pas aujourd’hui, si ?

Un sourire amusé étire mes lèvres. Je sors le violon de son étui en le tenant de la main gauche, et lui ajoute sa barre. Ma main droite tenant l'archet soulève le couvercle du piano alors que je lui réponds, plein d'ironie :

Zephyr : En effet. Évite seulement d'éteindre ta cigarette sur ce vieil instrument, il est bien plus respectable que toi.

Ma main se tendit vers les touches, et enfonça le La. Mon violon à l'épaule, j'effleure les cordes pour l'accorder, touchant les boutons non loin du chevalet. L'oreille vampire a beau être plus affûtée que celle des humains, si on n'a pas l'oreille musicale, l'instrument sera toujours mal accordé.

Voilà longtemps que je n'avais pas joué devant un public, mais je doute que celui-là soit attentif et amateur de musique classique. J'entame la partie au violon du printemps de Vivaldi, grand inventeur du concerto solo, en fermant les yeux. La fumée âcre de cigarette qu'il exhale me dérange, mais j'espère juste que cela ne va pas déclencher les alarmes incendie nouvellement installées par notre électricien, M Rivera. Ce serait vraiment dérangeant.

Je savoure ce moment de quiétude, debout, adossé au piano centenaire, et pourtant en bon état, dans cette salle insonorisée au parquet terne. Une fenêtre est légèrement entrouverte, permettant une brise fraîche d'aérer la pièce et de chasser un peu l'odeur gênante. L'odeur du jasmin poussant à l'extérieur me parvient, alors que la deuxième mesure s'achève.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Flamme et papillon Pv : ptit con Jeu 17 Avr 2014 - 17:24

Sky triomphe en entendant que le vampire ne compte rien lui faire. En même temps, il est presque un peu déçu. Il s’ennuie. La cigarette lui fait du bien, et il est d’assez bonne humeur, mais… Il manque quelque chose. En fait, malgré la pluie, il est assez excité. Il aimerait bien faire un truc intéressant, là tout de suite, mais rien ne lui vient. Dire que encore cinq minutes plus tôt, il cherchait le calme ! Il était venu là pour se relaxer, et là, maintenant, il était déçu parce qu’il n’était pas assez tendu… Quelque chose ne tourne pas rond chez lui.

Il frissonne. La fenêtre est ouverte, et ce satané vent glacial se faufile dans la pièce. Il n’aime pas le froid ; lui, il est une créature de chaleur, il a toujours préféré l’été, le mouvement et le feu, à cet immobilisme dur de l’hiver. Et l’autre qui sort son violon ! Il n’a aucune envie d’écouter cet idiot s’amuser. Lentement, il termine sa cigarette, avec un regard de mépris pour son vis-à-vis. Il joue un truc de classique. Pas intéressant. Et le son du violon, c’est moche, trop aigu, trop perçant.

Sa cigarette se termine. Il jette un sourire presque mauvais au vampire, et s’approche lentement de lui. Il approche sa bouche de son oreille, tandis que Zéphyr joue, en faisant gaffe de ne pas se prendre son putain d’archet dans la gueule.

« Je n’aime pas le violon » glisse-t-il, à l’instant où il écrase son mégot sur l’instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Flamme et papillon Pv : ptit con Dim 3 Aoû 2014 - 22:17

Les notes me viennent aisément. La mémoire du corps, lorsque l'on n'a plus besoin de réfléchir avant de faire une action. Souvent, les gens pensent que le musicien exprime leurs émotions à travers la façon dont ils jouent, qu'il faut ressentir pour jouer de la musique non monotone et mécanique. C'est faux. Tout n'est que travail et interprétation.
Le son est parfait pour ce que j'ai envie de jouer sur le moment. Une musique de chez moi, en Grande Bretagne. Une légère vague de nostalgie m'effleure les pieds. C'est vraiment la plus belle des îles. Avant que je n'arrête de jouer Vivaldi pour une danse écossaise, je sens le jeune homme se rapprocher, son souffle dans mon oreille gauche étant plus qu'éloquent sur sa présence dans mon espace personnel. Alors que je tergiverse sur le fait d'arrêter de jouer pour le déloger ou le laisser s'échiner à tenter de m'énerver jusqu'à qu'il se lasse, un mouvement brusque de sa part me surprend et me fait réagir instinctivement alors qu'il me souffle :

Sky : Je n'aime pas le violon.

Mon bras gauche tenant le violon part instinctivement pour le repousser violemment, tandis que mon pouvoir activé a fait baisser la température de ce qui est autour de mon instrument de 30°C. La cendre chaude, ça ne pardonne malheureusement pas. Heureusement, cette catastrophe là est évitée. Quand je me reprends, je regarde droit sur le jeune imprudent à moitié assommé par le mur, et saignant de la tête.

Zéphyr : Espèce d'imbécile !

Je murmure rageusement entre mes dents, en me précipitant vers lui pour constater l'étendue des dégâts.
Sa main droite... Mais vraiment, quel CON ! Je ne sais pas si je parle de lui ou de moi. Je la lui prends délicatement entre les miennes après avoir posé mon violon, remontant sa température degré par degré, jusqu'à atteindre de nouveau les 37.2 du corps humain. Va-t-il garder des séquelles ? Surement pendant un moment, si ce n'est toute sa vie, sur sa main directrice. Cependant, la température n'est pas descendue en dessous de zéro, et le sang a circulé, tout en étant froid moins de 7 secondes.

L'odeur attirante de son sang me rappelle que ce n'est pas sa seule blessure. Je lui relève doucement le visage pour voir ses yeux azur, et vérifier s'il n'a pas de commotion cérébrale. Les pupilles réagissent à la lumière, un bon début. De manière absente, je lui essuie du pouce le coin des lèvres où du sang provenant de sa lèvre mordue avait perlé, puis je me le lèche distraitement.

Zéphyr : Je vais te mener à l'infirmerie. Tu réfléchiras sur tes actions pendant le trajet.

Pendant ce temps là, moi, je réfléchirai sur les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flamme et papillon Pv : ptit con

Revenir en haut Aller en bas

Flamme et papillon Pv : ptit con

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekuen-Seruki :: .: Archives :. :: Archives de RPs-
Tu peux modifier le cadre, le bouton du profil masqué et tout le reste juste avec les 4 codes CSS que je t'es mis.